Soutenance thèse Marion Bottero, 14 juin 2013 université Paris X

Marion Bottero soutiendra sa thèse d’ethnologie intitulée « L’ambigüité des relations amoureuses entre Occidentaux et autochtones en Asie du Sud-Est. Approche comparative des cas malaisien et thaïlandais » à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense le vendredi 14 juin à 14h à la MAE salle F308.
La soutenance est publique.

Le jury sera composé de :

M. Georges Augustin, professeur émérite université Paris X.
M. Eric Fassin, professeur université Paris VIII.
M. Bernard Formoso, professeur université Paris X.
M. Richard Pottier, professeur émérite université Paris Descartes.

 

Résumé :

Avec le développement des échanges mondialisés, les interactions sexuelles et/ou amoureuses entre Occident et pays en développement deviennent de plus en plus fréquentes. A travers l’étude comparative des relations entre Occidentaux et Thaïlandais ou Malaisiens nous verrons comment, par le biais des hiérarchies de genre, de classe et de « race », les acteurs occidentaux et orientaux tentent de revaloriser leur capital économique, culturel, social et symbolique. Si en Thaïlande les femmes issues d’une classe défavorisée peuvent espérer une certaine assurance financière, dans le pays voisin les femmes d’un milieu aisé souhaitent accéder à davantage de liberté face à l’emprise de la culture et de la religion locales. Ce désir de l’autre cache souvent chez les Occidentaux un rejet des dites « valeurs occidentales », notamment l’égalité des sexes, et une volonté de retour vers des valeurs considérées plus « stables », « traditionnelles » et « hiérarchisées ». Nous verrons ainsi comment les interactions amoureuses mondialisées sont un instrument de valorisation du capital bourdieusien et un moyen de redéfinir les hiérarchies sociales.

Mots-clefs : Mondialisation, pouvoir, capital, don, couples mixtes, Asie sud-est.

 

The ambiguity of love relationships between occidental and native people in South East Asia. Comparative approach of malaysian and thai cases.

With the development of globalized exchanges, sexual and/or sentimental relationships between Occident and developping countries become more and more frequent. Through the comparative study of occidental people and thai or malay people relationships we will see how, with hierarchies of gender, class and race, occidental and oriental actors try to valorise their economic, cultural, social and symbolic capital. If in Thailand lower class women can acceed to financial stability, in the neighbour country upper class women can aspire to freedom from local culture and religion. This desire of the other often hide among occidental men a reject of « occidental values », especially sexual egality, and a return to values considered more « stable », « traditional », and « hierarchized ». Thereby we will see how globalized love interactions are an instrument to valorise Bourdieu’s capital and a way to redefine social hierarchies.

Keywords : Globalization, power, capital, gift, mixt couples, South East Asia.