Film « Dream House by the Border »- Lyang Kim – 31° Festival international du film d’environnement – du 4 au 11 février 2014

Dream House by the Border

Entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, il existe une zone démilitarisée, où vivent depuis 40 ans des pionniers installés là par le gouvernement du général Park. Peut-on habiter à la frontière et cependant, être dans la maison de ses rêves ?

Corée du Sud/France – 2013 – 89’
Réalisatrice : Lyang Kim
Site internet :
www.lyangkim.com

Le film établit le lien entre la mémoire collective et la mémoire personnelle des habitants qui vivent tout près de la DMZ, sous contrôle militaire, et leur lente installation dans un lieu de vie. C’est la dictature Park qui a pris l’initiative de défricher ces terres vers la fin des années 60, afin de sortir le pays de la famine ; ce plan de sauvetage a pris pour modèle les kibboutzim israéliens. Fille d’un Coréen originaire du Nord, la réalisatrice est en quête de l’identité liée au lieu: le film commence par les frontières invisibles de l’espace européen et enchaîne sur le désespoir du père dans son pays natal, manifesté par son ennui de parler devant la caméra de sa fille. Le film poursuit par une série de variations, sur les témoignages des habitants de villages de la DMZ, présentés dans un cadrage frontal et rigoureux et montés en parallèle avec une description de leur intérieur.

Projections : Le Cinéma des Cinéastes 2007 – 7, avenue de Clichy 75017 Paris – Tel : 0 892 689 717
Dimanche 9 février, 19h30 – salle 1
Mardi 11 février, 12h30 – salle 3

House Border

Voir article sur le film

DIRECTOR
Director
Lyang KIM

The documentary explores the relationship between a residential area and its residents. Influenced by her father who was displaced, she has conducted the “Project on the Borderline” since 2010. She directed Dragonfly Visits the Island (2012) depicting the residential area on Yeonpyeong Island that was bombarded in November 2010 and she plans to make Resident Forever in an Armenian borderline village.