Dossier « Frontières affirmées, frontières contestées – Polis e Psique, Brésil (org. Perrier L., Nardi H., Gruson P.)

Chères et chers collègues,

Nous sommes heureux de vous faire part de la publication en ligne de notre dossier « Frontières affirmées, frontières contestées: citoyennetés, multi/inter-culturalités, subjectivités » dans la revue brésilienne Polis e Psique de l’Université Fédérale du Rio Grande du Sul.

http://seer.ufrgs.br/index.php/PolisePsique/issue/view/2516

A l’issue de ce travail de longue haleine, nous tenons à remercier de leur patiente cooperation tous les chercheurs contributeurs qui ont travaillé avec les membres du groupe FIRA et l’équipe de la revue Polis e Psique et qui ont ainsi permis l’aboutissement de ce projet.

Nous vous remercions de diffuser ce dossier dans vos différents listes et réseaux.

Bien cordialement,

Lenita Perrier, Henrique Nardi, Pascale Gruson

Groupe de Recherche FIRA, IMAF-EHESS

Revue Polis e Psique, UFRGS, Brésil

 

Parution livre : Marion Bottero, « Tourisme sexuel et relations conjugales en Thaïlande et en Malaisie », l’Harmattan

« Tu me ramèneras une petite thaïlandaise ? » est sans doute la réflexion que l’on m’a le plus adressée lors de mon départ sur le terrain thaïlandais. Tout est dit : la représentation fantasmée des Thaïlandaises, leur objetisation, leur disponibilité, ainsi que l’intérêt du voyage. Avec le développement des échanges mondialisés, les interactions sexuelles et/ou amoureuses entre Occident et pays en développement deviennent de plus en plus fréquentes. A travers l’étude comparative des relations entre Occidentaux et Thaïlandais ou Malaisiens ce livre explique comment, par le biais des hiérarchies de genre, de classe et de « race », les acteurs occidentaux et orientaux tentent de revaloriser leur capital économique, culturel, social et symbolique. Si en Thaïlande les femmes issues d’une classe défavorisée peuvent espérer une certaine assurance financière, dans le pays voisin les femmes d’un milieu aisé souhaitent accéder à davantage de liberté face à l’emprise de la culture et de la religion locales. Ce désir de l’autre cache souvent chez les Occidentaux un rejet des dites « valeurs occidentales », notamment l’égalité des sexes, et une volonté de retour vers des valeurs considérées plus « stables », « traditionnelles » et « hiérarchisées ». L’auteur démontre ainsi comment les interactions amoureuses mondialisées sont un instrument de valorisation du capital et un moyen de redéfinir les hiérarchies sociales.

Marion Bottero est Docteure en ethnologie de l’Université de Nanterre. Elle a effectué sa thèse de Doctorat, basée sur un terrain de trois ans en Malaisie et en Thaïlande, sur le thème des échanges amoureux et sexuels à travers le prisme du pouvoir, du genre et de la mondialisation.

Editions l’Harmattan

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=47086

Appel à communication pour la troisième édition Rencontre des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines (JCEA 2016)

Cher-e-s collègues,

Le Groupe FIRA a le plaisir de vous annoncer le lancement de l’appel à communication pour la troisième édition Rencontre des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines (JCEA) qui se tiendra les 14, 15 et 16 janvier 2016 à Paris.

Comme lors des éditions précédentes, il s’agira de permettre aux doctorant.e.s, jeunes docteur.e.s et postdoctorant.e.s de dialoguer autour de leurs travaux portant sur les Afriques sans exclusive, Caraïbes et Afrique du Nord comprises, au croisement de toutes les disciplines. Cet espace d’échanges favorisera un vaste état des lieux des travaux des jeunes chercheur.e.s en cours. Les communications, qui pourront se faire aussi bien en français qu’en anglais, seront articulées autour de vingt-deux panels, dont les lignes directrices sont présentées dans l’appel à communication ci-joint.

Toute proposition de communication (maximum 500 mots), doit être déposée avant le 15 juillet 2015 à l’adresse suivante:http://jcea2016.sciencesconf.org/

Nous lançons également un appel à documentaires. Les thématiques sont ouvertes, mais sont attendus des documentaires (ou extraits) d’un maximum de 26 mn, permettant d’interroger la pratique scientifique de jeunes chercheur.e.s. Les propositions de films ou d’extraits peuvent être soumises selon le support choisi par les réalisateurs/trices (numérique, CD, etc.) et accompagnées d’une description du projet d’environ 500 mots envoyée à l’adresse suivante : jcea2016@gmail.com avant le 15 juillet 2015.

Appel à communication 3e rencontre des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines 2016

Merci de diffuser cet appel auprès de vos réseaux et/ou étudiants.

Cordialement,

Pamela Millet Mouity pour le comité d’organisation